Une beurette fait ses premiers pas dans le X

103 vues
86%
1

Nos réalisateurs coquins sont à la chasse de petites nanas amatrices au hasard des rues et l’on peut dire qu’on a une veine de cocu, car on trouve une beurette qui veut faire ses premiers pas dans le X. En plus c’est une bombe et elle est partante pour aussi pratiquer le libertinage. Du coup, on file à la maison, on veut voir la came et de quoi tu es capable.

La beurette est très mignonne et sexy perchée sur ses hauts talons, à priori pas si mal gaulée, bref, nos metteurs en scène et baiseurs vont pouvoir découvrir et tester tout cela rapidement. Quelques minutes à peine dans la piaule que déjà notre star du porno en herbe est à poil, effectivement la femme n’est pas si mal roulée, petits seins en poire, chatte toute mimi et rasée de prêt façon ticket de métro. Elle est invitée à s’étendre sur le pieu et sur la peau de bête pour se caresser le cul et la chatte, elle s’exécute sans broncher et super sensuellement, les choses débutent bien.

Maxime déjà très excitée entre en scène et dégaine sa grosse queue, il a très envie de se faire sucer par la petite beurette et il ne va pas être déçu du voyage le bougre. La gonzesse saute sur la queue et l’avale directement, c’est une bonne suceuse, la technique semble au point, elle attaque son labeur, déjà maxime se sent bien dans cette bouche à la dextérité certaine, elle y va la garce, elle aime la queue, alors vas y chienne. Le Maxime tout excité pense maintenant à la troncher, il lui enfile son 22 centimètres bien compté et bien raide maintenant, il lime cette pouffiasse qui se met à gémir sous les coups de butoirs de ce salop.

Petites claques sur les fesses qui excitent d’avantage notre star du jour qui bouge à merveille et amplifie la profondeur du coït, le Max est déchaînée et baise maintenant sans retenue notre délicieuse garce en levrette qui gémit et hurle de plus belle. Il y prend goût notre Maxime, la gonzesse est baisée dans tous les sens et le tempo est bon, oui, oui, oui, c’est vrai que cela motive, allez mon gars, lime, lime. On change d’orifice maintenant, la belle est enculée sans retenue, toujours plus de cris, elle jouit, idéal en fait pour de belles images, nos réalisateurs peuvent se frotter les mains, le rush est du tonnerre. Tout notre petit monde retrouve ses esprits, la gonzesse super heureuse de sa première et du pied monumentale et inattendu, à quand la prochaine prise ?